Download E-books Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche PDF

Posted by

By Guillaume Debré

Four novembre 2008 : Barack Hussein Obama est élu président des Etats-Unis, après une campagne mémorable dont Guillaume Debré avait raconté le détail dans Obama, les secrets and techniques d’une victoire.

Premier Noir à accéder à los angeles Maison-Blanche, il est porteur des espoirs de hundreds of thousands d’Américains et de supporters dans le monde entier, avides de changement après les deux mandats désastreux de George W. Bush.

Obama lui-même est conscient de cette attente inouïe. Il a une méthode : toujours débattre jusqu’à ce qu’émerge un compromis ; une certitude : sa imaginative and prescient et son implication personnelle suffiront à changer les kin internationales.

En quatre ans, il va se heurter à une crise économique majeure, à des lobbies extrêmement puissants et à une radicalisation de l. a. vie politique américaine. remark s’est déroulé ce délicat apprentissage de l’exercice du pouvoir?

Comment Obama, le roi du consensus, a-t-il fait face à l. a. virulente competition des fameuses tea parties ? Quel est in fine son bilan et que peut-il nous apprendre sur son possible moment mandat ?

Guillaume Debré a mené l’enquête dans les coulisses du pouvoir, de los angeles traque victorieuse de Ben weighted down à los angeles gestion de los angeles crise économique, de l. a. réforme houleuse de l. a. santé aux tractations secrètes avec les républicains. On découvre grâce à lui un Obama au quotidien, fascinant d’intelligence mais aussi péchant par inexpérience ou par orgueil à bien des moments.

Dans ce récit étonnant et nourri d’informations de première major, Guillaume Debré raconte remark Barack Obama a douloureusement appris à devenir président.

Show description

Read Online or Download Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche PDF

Similar American History books

Ruby Ridge: The Truth and Tragedy of the Randy Weaver Family

At the final sizzling day of summer time in 1992, gunfire cracked over a rocky knob in northern Idaho, simply south of the Canadian border. via the next day to come 3 humans have been lifeless, and a small struggle used to be joined, pitting the complete could of federal legislations enforcement opposed to one well-armed family members. Drawing on broad interviews with Randy Weaver's kin, executive insiders, and others, Jess Walter lines the trails that led the Weavers to their war of words with federal brokers and led the govt to regard a kinfolk like a gang of criminals.

The Penguin History of the USA (New Edition)

This re-creation of Brogan's fabulous one-volume historical past - from early British colonisation to the Reagan years - captures an array of dynamic personalities and occasions. In a vast sweep of America's victorious growth. Brogan explores the interval resulting in Independence from either the yank and the British issues of view, concerning everlasting positive factors of 'the American character' - either the nice and the undesirable.

A Leap in the Dark: The Struggle to Create the American Republic

It was once an age of attention-grabbing leaders and hard offerings, of grand principles eloquently expressed and of epic conflicts bitterly fought. Now comes a super portrait of the yankee Revolution, one who is compelling in its prose, attention-grabbing in its info, and provocative in its clean interpretations.

Mr. Jefferson and the Giant Moose: Natural History in Early America

Within the years after the progressive struggle, the fledgling republic of the USA used to be seen by way of many Europeans as a degenerate backwater, populated by way of subspecies vulnerable and feeble. leader between those naysayers was once the French count number and world-renowned naturalist Georges-Louis Leclerc de Buffon, who wrote that the natural world of the USA (humans integrated) have been not so good as eu specimens.

Extra resources for Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche

Show sample text content

Fervente chrétienne, farouche opposante à l’avortement, cette candidate inattendue a pourtant battu une vétéran du Congrès – réélue trois fois –, l. a. démocrate Stephanie Herseth Sandlin. Au overall, aux élections de mi-mandat, une quarantaine de ces newcomers ont réussi à décrocher des circonscriptions parfois solidement ancrées à gauche. Lors de ces élections, fifty eight congressmen sortants ont été battus, un checklist. En 2010, l’étiquette de � sortant » est devenue toxique. Les républicains l’ont compris. Pas les démocrates. Mais les résultats des élections de mi-mandat sont aussi une sanction contre Obama. En 2008, les Américains avaient élu triomphalement un candidat qui leur avait promis l. a. lune. En 2010, ils ont sanctionné un président qui n’a plus les pieds sur terre. Ils attendaient d’Obama de l. a. hauteur, du changement et une imaginative and prescient. Ils voulaient qu’il transforme le jeu politique, qu’il reste au-dessus de los angeles mêlée. Au lieu de ça, ils ont vu un Obama empêtré dans des réformes compliquées et difficilement compréhensibles. Pas assez président et beaucoup trop most excellent ministre, un peu comme Jimmy Carter et invoice Clinton avant lui, Obama a payé sa boulimie législative, qui a donné le tournis aux électeurs. En 2008, il avait promis qu’il serait un président conciliant, ouvert et post-partisan. En deux ans, il a contribué à élever los angeles température politique à Washington. Entre insultes et attaques, le will pay s’est retrouvé de nouveau polarisé. Les électeurs ont vu les débats dégénérer, leurs représentants s’entredéchirer et des clivages se radicaliser. Omniprésident, Obama a aussi payé sa surexposition médiatique, qui a reworké ces élections législatives en référendum. Selon un sondage sortie des urnes, 37 % des électeurs ont verifyé en 2010 avoir voulu sanctionner le président, contre 24 % qui ont voulu le soutenir. Son nom n’était pas sur les announcements, mais il était dans l. a. tête d’une grande majorité d’électeurs. Généralement, les hommes politiques sont sanctionnés quand ils font le contraire de ce qu’ils avaient promis. Cette fois, pourtant, Obama a bien appliqué son programme. Son bilan législatif est de taille : il a lancé un plan de relance, réformé l’assurance-maladie et Wall road, sauvé les banques et l’industrie motor vehicle de l. a. faillite en les nationalisant, au moins temporairement. Il a achevé le désengagement des forces américaines en Irak, renforcé son armée en Afghanistan, réinitialisé los angeles politique étrangère de son will pay et redoré le blason d’une Amérique en perte de vitesse. Mais ces réformes ont manqué d’explications de texte, et Obama a failli dans sa tâche de VRP. En 2010, le chômage frôle les 10 % et, dans un will pay dépourvu d’assurance chômage, ce taux est destructeur et anxiogène. Comme le dit Paul Begala, l’un des conseillers en conversation de invoice Clinton : � Arrêtez d’appeler vos réformes un “plan de relance”, une “refonte du système d’infrastructures publiques” ou une “politique d’investissement dans l. a. recherche et le développement”. Appelez cela des emplois.

Rated 4.98 of 5 – based on 26 votes